Skip to content

Georges Karsenti, réunion publique Péchabou 9.11.11

26 novembre 2011

Comme il est signalé dans l’article de la Dépêche du 17 novembre 2011, M. Karsenti, maire de Péchabou, n’a pas souhaité rester à la réunion publique du 9 novembre dans sa commune. Il s’est exprimé au début ; trois extraits filmés de son intervention sont visibles : http://vimeo.com/32198399

Voici le script de la vidéo n° 2, avec les réactions dans la salle  (sous réserve, certains passages étant difficiles à entendre clairement)

« Nous avons décidé de transformer, d’abandonner cette déviation routière au profit des transports en commun. Alors, pour ce qui concerne Péchabou – puisqu’il y a des gens de Péchabou, je dois d’abord m’adresser à eux – sur l’écluse de Vic, cette déviation n’aurait amené aucune amélioration notable, puisque vous savez que tout conducteur est attiré par la loi physique du trajet le plus court et le chemin de l’Ecluse de Vic reste encore malheureusement plus court que s’il y avait une déviation [Mais non ! Oh ! Mais non ! C’est pas vrai !] Deuxième point [Enfin ! Oh ! Allez!] Je respecte toutes les opinions [Oui, oui, oui… Enfin bon!] Autre point qui est à noter, c’est que cette déviation serait passée proche d’habitations, entraînant des nuisances sonores, olfactives, psychologiques, et aussi une dépréciation des maisons acquises après une dure vie de labeur [Oh ! Mais non, non, non ! Et nous?] Mais Madame, je respecte votre position. [Alors, respectez-nous!] Laissez-moi continuer. On en arrivera… Vous habitez Castanet, je pense, on va arriver à… [Non mais attendez ! Je n’habite pas à Castanet, j’habite ici, vous me connaissez!] [Laissez-le s’exprimer, quand même non !] Sur Péchabou, nous travaillons depuis un an avec des riverains. Il y a eu plusieurs réunions sur l’écluse de Vic. Vous voyez que petit à petit on équipe cette écluse, ce chemin de l’Ecluse de Vic, pour, un, limiter la vitesse, donc par là empêcher, provoquer une accumulation de la fréquentation, de la fréquentation d’autres routes. Donc, si vous voulez, si on était partis sur le débat de ce qui a été acté par le Sicoval et essayé de travailler ensemble dans cette optique, je pense que j’aurais avec vous travaillé dans ce débat-là pour trouver des solutions pour résoudre le problème. Quel est le problème ? Comme vous venez de le dire, M. le Président, le problème se situe avenue Salettes et Manset. Alors excusez-moi si je vais choquer, mais je crois que je dois dire ce que je ressens. Il est vrai que l’avenue Salettes et Manset est fréquentée. Et j’y ai habité, moi, en 1973 jusqu’en 1980, pendant 7 ans. Je me suis aperçu qu’elle était fréquentée chaque année de plus en plus parce que… Pourquoi ? Eh bien, il y avait l’augmentation du Sicoval, de la zone artisanale, commerciale, que Escalquens se développait et que cette voie est devenue, devenait petit à petit une voie structurante. Comme d’autres rues de Castanet – je pense à la rue du Dr Delherm – , comme les autres, l’avenue de la République et comme certains villages qui autrefois étaient tranquilles et qui maintenant sont traversés – nous les traversons nous aussi – sont traversés par cette circulation déviante. Quel est celui qui ne passe pas à Auzeville pour aller à Toulouse ? Je crois qu’on est quelques-uns à passer par Auzeville, pas par Pouvourville. Donc on crée des besoins (?). Alors c’est vrai que les gens de l’avenue Salettes et Manset, vous êtes proches d’un grand bout (??), vous êtes au centre du village et vous êtes situés sur un axe structurant. Je comprends votre problème, je le comprends. Mais ce n’est pas parce que vous avez ce problème que, excusez-moi, au niveau de Péchabou, on doit le transposer sur Péchabou et je pense qu’il y a des solutions.Deuxième point : je voulais dire un point qui va vous faire là aussi sursauter, mais vous savez cela fait un mois que ….

COMMENTAIRES DE L’AVTC

le chemin de l’Ecluse de Vic est plus court que ne le serait la « déviation » : il suffit de comparer les 2 schémas (de la pétition) pour voir que ce n’est pas vrai, sans compter qu’un boulevard urbain (dénomination exacte) a pour fonction de fluidifier, et non de ralentir la circulation, comme c’est le cas sur ch. de l’Ecluse de Vic (côté Péchabou) et rue Cavalié (côté Castanet), avec virages, ronds-points, ralentisseurs, feux rouges.

les nuisances en tous genres : que dire alors de celles pour les riverains de l’av. Salettes (qui ne vont faire que croître, puisque, comme le note M. Karsenti, la circulation y est chaque année plus importante), qui ont leurs maisons bien plus proche de l’emprise routière, en particulier là où elles sont situées en bordure du trottoir ??

l’avenue de la République est elle aussi affectée par la circulation croissante : bien évidemment puisqu’elle est dans le prolongement de l’avenue Salettes pour bon nombre de véhicules qui l’empruntent pour éviter les feux de la RD 813 – son problème est donc lié au devenir de l’avenue Salettes !

l’avenue Salettes est située au centre du « village » : oui, et par conséquent n’a absolument pas vocation à devenir la déviation officielle de Castanet – c’est un non-sens total !

transposer le problème sur Péchabou : ce boulevard urbain ne traverserait absolument pas Péchabou, et éviterait d’encombrer par contre la partie habitée entre la RD813 et le canal


Publicités

From → vidéos

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :