Skip to content

Quel avenir pour l’av. Salettes-Manset à Castanet et par conséquent, pour la circulation dans ce secteur ?

2 février 2012

    La fameuse « déviation » de Castanet est prévue depuis 1973 sous le nom de RD 957A, trois propriétés ayant été démolies dans ce but il y a bien longtemps… Tout d’abord les maires de Castanet et Péchabou, puis en juin 2011 le Sicoval, ont demandé officiellement au Conseil Général de n’utiliser qu’une partie de l’emplacement réservé, afin de réaliser uniquement un passage pour les transports en commun au lieu d’un boulevard urbain (tel par exemple celui contournant Ramonville). Ce qui signifie que les autres véhicules, y compris les hors-gabarit, n’auront pas d’autre solution que de continuer à emprunter l’avenue Salettes-Manset et son prolongement la route d’Escalquens, qui deviendront alors la déviation officielle, ou le lotissement du Cavalié (situé près du canal, à cheval sur les 2 communes). Il va sans dire que ceci constitue non seulement une nuisance pour les riverains de ces rues et des voies adjacentes, mais également une source d’accidents et une perte de temps pour tous les utilisateurs. Comment peut-on imaginer un contournement qui traverse une partie de la ville pour aboutir non loin du centre !!
 Suite à un questionnaire que la CCSE lui avait adressé, Muriel Pruvot, Conseillère Générale, a écrit le 2 janvier les réponses obtenues auprès de la Direction Transports et visées par le cabinet : « Le Conseil Général prévoit de ré-examiner sa position sur ce projet après avoir évalué l’impact de la mise en service de l’échangeur de Montgiscard sur la circulation entre la RD 813 et la RD 916. Pour cela, une période d’observation d’un an sera nécessaire. » De plus, « la création d’une déviation en tracé neuf (RD 957A) a été préférée par le Conseil Général à un aménagement de cet itinéraire » (l’avenue Salettes) et « le projet de la commune de Castanet concernant des travaux de sécurisation sur ce boulevard (l’avenue Salettes) ont un intérêt uniquement local. »
Les riverains n’ont pas noté d’amélioration de la situation depuis le 15 novembre. Et n’oublions pas qu’autour de ce qui resterait de la zone réservée, les maires veulent implanter un écoquartier de 3000 logements (sur les 2 communes) et un centre commercial (côté Péchabou).  Sans parler d’une salle des fêtes et d’un complexe nautique dans le parc de Rabaudy. Combien de véhicules en plus ? Où vont-ils passer ? De plus, pourra-t-on obliger tous les automobilistes qui voudront se rendre au métro à Labège à prendre un bus ? Tout ce secteur va devenir un véritable enfer ! Nul doute que le contournement de Castanet  sera l’un des enjeux des élections à venir.

Publicités

From → autres articles

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :